logo le patio tursan chambre d'hôtes pimbo
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Découverte de Pimbo sur le GR65

Jardin collégiale bastide pimbo landes

Le village historique de Pimbo est la bastide la plus ancienne des Landes. Découvrez son histoire et celui du GR65.

Le GR65 : un chemin de pèlerinage de légendes et de paysages

Le GR65, un segment du légendaire chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, se dessine à travers le paysage français comme une tapisserie de beauté naturelle et de richesse historique. Depuis l’époque médiévale, les pèlerins empruntent ce chemin, créant un lien profond entre les robustes préalpes françaises et les majestueuses Pyrénées. Ce chemin est une chronique vivante de l’effort humain, un pèlerinage qui entrelace le présent avec les échos du passé. Le GR65 compte 5500 km de sentiers balisés avec quatre principales voies vers Compostelle aux randonneurs. Toutes ces voies sont inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1998.

Pimbo : un hameau d’héritage et de cœur

Niché dans l’étreinte sereine du Sud-Ouest de la France, le village de Pimbo se dresse comme un témoignage de l’esprit endurant du GR65. Sa rue principale et ses anciennes maisons offrent une douceur de vivre pour l’âme des pèlerins. En tant que l’une des plus anciennes bastides de France, Pimbo est un chapitre fier dans le récit du GR65. Pimbo signifie en gascon « le thym ».

Au cœur de Pimbo se trouve sa collégiale, une structure dont ses racines remontent au 11ème siècle. Ce site résonne avec la mémoire collective d’innombrables pèlerins, ses deux cloches qui sonnent trois fois par jour sont une balise mélodieuse qui a guidé beaucoup vers un havre de paix sur leur chemin sacré.

Pimbo et le GR65 : une saga entrelacée

L’histoire de Pimbo est inséparable du GR65. Le récit de cette bastide ancestral est gravé dans les pierres mêmes de son monastère et de son église, se tenant comme des narrateurs silencieux de contes de dévotion et de persévérance. Ici, le GR65 est plus qu’un sentier ; c’est un chemin d’histoires, où chaque pèlerin contribue un verset à l’épopée en cours. Chaque pas sur les anciens pavés de Pimbo est un dialogue silencieux avec l’histoire, une commémoration dans le grand récit de foi et de courage qui définit le GR65.

L’approche verdoyante vers Pimbo : une marche avec l’histoire

Le voyage vers Pimbo, sur la portion de 27 km depuis Aire-sur-l’Adour, est un corridor verdoyant qui murmure des époques révolues. C’est un tronçon où le paysage lui-même raconte une histoire, invitant les voyageurs modernes à marcher au rythme des pas des voyageurs médiévaux qui cherchaient autrefois l’accomplissement spirituel sur cette route.

L’étreinte chaleureuse de Pimbo : une tapisserie communale

Dans l’enceinte de Pimbo, le GR65 révèle son âme communale. Les gîtes d’étape de ce village sont plus que de simples lieux de repos ; ils sont des creusets de camaraderie, où le rire et les histoires sont partagés autour de repas copieux, et le passeport du pèlerin est tamponné, signifiant non seulement une pause dans le voyage, mais la continuation d’un héritage partagé.

Facebook
Twitter
LinkedIn