logo le patio tursan chambre d'hôtes pimbo
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Traversez le Tursan sur 30 km entre Aire-sur-l’Adour et Arzacq-Arraziguet

Aire sur l'amour pèlerinage

L’étape Aire-sur-l’Adour à Pimbo puis Arzacq-Arraziguet est incontournable sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle. Les pèlerins traversent alors le Tursan, une région riche en histoire et en culture.

L’histoire du Tursan

Tursan est le nom de l’ancienne subdivision territoriale appelée “Theurssano”. Dans un acte de 1390 de Gaston III de Foix-Béarn est mentionnée pour la première fois la vicomté de Tursan. Le centre historique du Tursan est la ville de Geaune fondée en 1318 par Edouard II d’Angleterre, duc de Gascogne et de Guyenne. Le Tursan est une région historique bien définie et délimitée. Aire-sur-l’Adour est sa principale porte d’entrée. Pimbo est le dernier village avant Arzacq-Arraziguet.

À la découverte du Tursan sur le GR65

Situé dans le département français des Landes en région Nouvelle-Aquitaine, le Tursan est un terroir appartenant au pays de l’Adour landais. Il se caractérise par son relief vallonné, avec son plateau dessiné par des vallées orientées sud-est/nord-ouest et des affluents de l’Adour comme le Gabas et le Bahus, sur lesquels ont été édifiés de nombreux moulins. Le Tursan est réputé pour sa production viticole d’Appellation d’Origine Contrôlée de vins blancs très secs, des rosés et des rouges.

En tant que pèlerin, vous découvrirez au fil de votre marche, la ville d’Aire sur Adour et son abbaye Sainte-Quitterie inscrite au patrimoine de l’UNESCO au titre du pèlerinage et les édifices romans comme l’église de Sensacq ou encore l’ancienne collégiale de Pimbo qui domine un paysage époustouflant sur les Pyrénées.

Pèlerinage entre Aire-sur-l’Adour et Pimbo

Entre la ville d’Aire-sur-l’Adour et la bastide historique de Pimbo, les pèlerins traversent en une seule journée une distance de 27 km. Le chemin est valloné et boisé avec en point de démarrage le fleuve l’Adour. Vous trouverez sur votre parcours des tables de pique-nique pour déjeuner et faire une pause. En arrivant sur Pimbo en fin d’après-midi, vous pourrez vous reposer dans les gites et les chambres d’hôtes pour une nuit de repos bien méritée. Le restaurant “Le Pimbo Gourmand” est ouvert tous les soirs à Pimbo pour les pèlerins.

Facebook
Twitter
LinkedIn